• Ma Tasse de Thé

  • 日本医療マネージメント学会:第9回東京地方回学術集会

8th 2月 2009

日本医療マネージメント学会:第9回東京地方回学術集会

本日、日本医療マネージメント学会、第9回東京地方回学術集会に参加しました。メインテーマは「良質で安全な医療提供実現の仕組みづくり」でした。

キーワード:安全、質、医療情報システム、電子カルテ、EMR、EHR、クリニカルパス、クリティカルパス、BSC

興味のある方は、抄録がここで公開されています。

posted in Events | 5 Comments

10th 1月 2009

日本で家を購入する! #4

やっちゃった、日本で家を買ってしまった!

既に数週間前のことです。実は「夢の家」が後ちょっとで買おうと思って後手のせいでぽっしゃった事件の数週間後に、このすんばらしい家を見つけた:

Notre maison
我々の新しい家

そして今は、この家の方が100倍良いと思うので、前の物件を買えなかったことに感謝してます。この家も(40坪以上)、土地も(70坪以上)すごく広いです(日本人には「広すぎる」と言っていいくらい)。南に庭があります。そして、築年数は20年ですが、積水ハウスの有名なハウスメーカーの物件です。バッブルの時に作られたらしく、建てた人は何にでもこだわっていて、お金をかけた感じです。本当にすごい物件です。

そして立地条件も完璧です:30年前の分譲地で、とても静かで、近くに森もあります。(学校、お買いものなども問題ないです)。これ以上望むものがない。

今考えてみると、物件を見たり比べたりする時間をかけて、自分が本当に欲しいものが分かってきたと思います。良い家って、個人差があるんですね。私が良いと思っている物件は、あなたに適してないかもしれません。今回、我々にとって本当に大事だと思っていることが分かったのです:まず広い家、住宅街(周りの見た目は家と同じくらい大切だと感じがする)、静かで、丈夫な建物で、個性を持っている家。そして、自分があまり大切に思っていないことも分かりました:駅からの距離(駅からバスで15分です)、新しさ(むしろ新築は欲しくなかった)、大きいマンションで提供されるサービス、そして中央からの距離(それでも45分で中央に行けるけど)。

やっと、欲しいものが見つかったら、急がなければいけなかった:売主さんにオファーをし、ローンの申し込みを金融機関に出しました。ちなみに、永住権を持っていない外国人でには日本でローンを組むのは簡単ではないが、無理ではない。大手銀行は大体次の条件を要求しています:安定した中・大企業で勤め、物件価格の2割以上を現金で持って、そして、永住権の申請をしていることです。(面白いことに、永住権を持っている必要がなく、申請していることだけが要求されています)。

そして、2か月もたっていない時に、新しい家に住み始めました。ちょうど、次女が生まれる時に引っ越しができて、すべてがうまくいったと言えます。

最後に心に残るのは、諦めないで探すとやはり本当に良いものが見つかるということです。

posted in Family | 6 Comments

19th 7月 2008

日本で家を購入する? #3

Maison japonaise
Maison japonaise

あとちょっとだったのに。

先週の日曜日に見た家は、本当にすごかった!駅からは少し遠かったが、70坪以上のでかい土地に45坪の建物で、庭、地下車庫、広いテラス、静かな住宅街で、公園も学校も近くに。また、ダイニングや寝室の床は木ですが、リビングはなんと大理石!ドアも窓もユロピアンっぽくて、すべて輸入物。和室もあるがそれもまた、欧米な雰囲気。言うもなくですが、すぐにほしくなってしまいました。が、

Maison japonaise
Maison japonaise

不動産屋さんによると、すでに買い手がいて、契約を火曜、すなわち2日後にサインすることになっていると。当然、何もできないのですが、「試しに」満額で申し込んではどうでしょう、と誘われたので、あまり期待せずにそうしてみました。しかし、

2日後に電話がかかってきて、契約がどうもサインされなかったそうで、近日の都合を尋ねられました。もちろんそこで、本当に期待してしまいました。が、残念なことに

木曜日に、契約がサインされ、完売の報告を受けてしまいました。がくー 何がおこったのか?詳細はもちろん分かりませんが、おそらく、需要と供給の法則が適用され、先手の買い手が思ったより高い金額を要求され、それを受け入れたでしょう

そういうことで。 多分、あんな家は将来に2度と出てこないと思います。しかし、われわれにあった家は現れると信じています。それにしても、こんな家を見たからこれから見る物件に目が厳しくならざるを得ない。

posted in Family | 4 Comments

3rd 7月 2008

今日は何を食べるの?

たまたまシースミックでぶらぶらしてたら、「何を食べてんの?」と言うトピックが始まってたところで、投稿してみました。外人になじみのない納豆を紹介してみました。お楽しみください。

posted in Funny, Uncategorized | 2 Comments

11th 6月 2008

日本で家を買っちゃダメ?

最近、日本の不動産の相場について研究しています(ここここで色々書いてみました)。

しかし今日セス・ゴディンのブログの記事を読んだ時に、もしかして辞めた方が良いかと思ってきました。ゴディン氏は次のことを言ったいます:“Only borrow money to pay for things that increase in value.” つまり、価値が上がらないものを買うためにお金を借りるな、と。

この考えで行くと、次のどちらかが必要になる

  • 僕がお金持ちであること
  • 日本の家の価値が上がること

よ~く検討した方が良いかも・・・

posted in Opinion | Comments Off on 日本で家を買っちゃダメ?

7th 6月 2008

日本で家を購入する? #2

この記事は次の言語でお読みいただけます:FrançaisEnglish

posted in Uncategorized | 9 Comments

19th 4月 2008

Tatami, quand tu nous tiens

Aujourd’hui, nous fêtions l’arrivée d’un nouveau collègue (kangei-kai 歓迎会 = welcome party), dans un restaurant traditionnel japonais. Et comme souvent, lors de ces nomi-kai (飲み会 litt. fêtes à boire), nous étions assis à même le sol, sur le tatami.

C’est vraiment bizarre, cette coutume de s’asseoir par terre. Comment se fait-il que les japonais aujourd’hui continuent d’observer cette coutume? Car il faut dire qu’être assis par terre, même sur le tatami, n’est pas très confortable. Même si on s’assied en tailleur, on doit sans cesse changer de position pour éviter que les jambes s’engourdissent (ashi ga shibireru 足が痺れる). Et pourtant, alors que le tatami semble pratiquement abandonné dans le milieu du travail, il semble que dans les lieux où l’on est sensé se détendre, comme les restaurants ou à la maison, le tatami soit encore bien présent. Pourquoi?

Pièce traditionnelle japonaise, en tatami

Un collègue à qui j’ai posé la question m’a donné la réponse suivante: le seiza (正座), la position “officielle” (à genous), celle qui est la plus difficile à garder longtemps (car le sang circule mal dans les jambes) est liée à l’esprit japonais de retenue et d’endurance (gaman 我慢). Plutôt que de s’affaler sur une chaise ou dans un fauteuil, le japonais s’assied à même le sol et n’a besoin que de lui-même. C’est un peu samourai comme explication, je trouve. Mais c’est intéressant.

Autre aspect: il est clair que les japonais ne s’asseoiraient pas par terre si ce n’était pas sur le tatami. Ce tapis épais, à la fois souple et ferme est vraiment particulier. On se détend, mais sans s’affaler. Le tatami n’est ni chaud, ni froid. Le tatami a une odeur particulière. Le tatami vit, il évolue avec le temps. Il garde facilement l’empreinte du temps. Mon collègue me dit que lorsqu’il se couche par terre sur le tatami, l’odeur lui rappelle sa petite enfance où bébé, sa maman le posait sur le tatami pour jouer, avant même qu’il apprenne à marcher. Le tatami n’est donc pas un simple tapis, il renferme quelque chose d’émotionnel.

Moi qui n’ai connu le tatami qu’à l’âge adulte, je confirme cependant qu’il est extrêmement agréable de s’y étendre de tout son long et de ne penser à rien en fermant les yeux.

A votre avis, qu’est-ce qui pousse les japonais à s’asseoir ainsi à même le sol? Est-ce que le tatami vous inspire autant que moi?

posted in Uncategorized | 1 Comment

26th 2月 2008

Bientôt le Hina Matsuri…

Ca y est: on a resorti les poupées hina (雛人形). (Enfin, ça fait déjà plus d’une semaine, mais je ne trouve pas le temps de bloguer).

Poupees HinaAu Japon, la préparation du Hina Matsuri (Festival des Poupées), c’est un peu comme quand on décore un sapin de Noel. On retrouve les poupées qui ont dormi pendant 11 mois et on prend plaisir à les astiquer et à les disposer sur le promontoire… en chantant la chanson du Hina Matsuri:

灯りをつけましょう雪洞に♪
Akari wo tsukemasho bombori ni,
お花をあげましょ桃の花♪
O hana wo agemasho momo no hana …

Puis, on pose des friandises (hina arare ou fuwa sen) en attendant patiemment le grand jour pour les déguster.

Poupees HinaAu fond, je me suis demandé d’ou vient le terme hina 雛, et j’ai trouvé une réponse ici. L’appellation viendrait de “hiyoko” (poussin) rappelant le côté petit et mignon des poupées. Elles trouvent leur origine à l’époque Heian (794-1185), où elles étaient sensées repousser la saleté et les catastrophes. Au départ, faites de papier ou de terre, les poupées hina étaient debout. Ce n’est que plus tard (vers l’époque Muromachi, 1392-1573) qu’elles se sont assises. Et c’est depuis l’ère d’Edo (1603-1868) qu’on décore les poupées le 3 mars, lors de la floraison des pêchers.

Voilà pour la culture. Mais pour moi, le plus grand plaisir du Hina Matsuri est de voir ma fille toute excitée et joyeuse de sortir les poupées et de remonter sa boite à musique en chantonnant la petite mélodie.

posted in Family | Comments Off on Bientôt le Hina Matsuri…

11th 2月 2008

UDON = soul food

Hier, nous avons vu un film (en DVD) intitulé UDON. Ce fut… un régal!

UdonPour les non-initiés, l’udon est une sorte de nouilles épaisse que l’on mange au Japon. Nourriture extrêmement simple, puisque ne contenant que 3 ingrédients (l’eau, le sel et la farine), les Japonais l’apprécient tellement que certains le considèrent comme une “nourriture de l’âme” (soul food).

L’histoire

Kosaku Mitsui (31) quitte son petit village et vole vers New York, où il tente de devenir célèbre. Cela s’avère cependant plus difficile que prévu et Kosaku se voit forcé de rentrer au pays, avec une dette importante à rembourser. De retour dans sa région, Sanuki (讃岐, préfecture de Kagawa 香川), il retrouve ses vieux amis, sa soeur, et son père qui ne sait faire qu’une chose: fabriquer l’udon. Cherchant du travail dans son pays natal, il se fait engager par hasard pour un magazine local pratiquement inconnu. L’idée lui vient alors, avec sa collègue Kyoko de faire découvrir à leurs lecteurs les secrets de l’udon…

Kosaku et KyokoLe film, très divertissant, et émouvant par moments, aborde plusieurs thèmes:

  • Le rire, qui n’est pas seulement le don des humoristes ou acteurs: “Donne quelque chose de délicieux à manger à quelqu’un et tu verras son visage radieux!”
  • Comment commence une mode, un boom? Quelle est cette étincelle qui fait prendre le feu?
  • L’udon est une “nourriture de l’âme“: sa simplicité et sa pureté sont réparatrices. (Au fait, quelle est la “nourriture de l’âme” en Belgique? Les frites? Si c’est un paquet de frites dans les mains que se vivent les émotions les plus fortes, peut-être?)
  • Retrouver ses racines, et la richesse qu’elles contiennent, mais aller jusqu’au bout de son chemin et de ce que l’on veut faire.

Bon appetitEt puis, ce film m’a vraiment donné envie d’un jour descendre jusque dans la région de Sanuki, à la recherche de ces artisans, fabriquants d’udon, qui réchauffent le corps et le coeur…

Voir aussi: Site officiel du film UDON

Men-tsu-dan

posted in Movies | Comments Off on UDON = soul food

4th 2月 2008

Acheter une maison au Japon?

On dit que “les Belges ont une brique dans le ventre”, car ils ont tendance à investir dans l’immobilier en pensant que louer c’est jeter l’argent par les fenêtres. Et en Belgique, c’est sans doute justifié car l’immobilier a tendance à gagner de la valeur avec le temps.

Au Japon par contre, ce n’est pas évident. Au contraire. (C’est la raison du point d’interrogation dans le titre de cet article: est-il possible de bien acheter au Japon?) Il y a plusieurs raisons à cela:

Maison traditionnelle japonaise1. Les maisons au Japon sont soumises à rude épreuve: climat très humide, tremblements de terre, “fourmis blanches” (シロアリ shiro-ari) et j’en passe. Leur durée de vie s’en trouve donc réduite, et il n’y a pas de système fiable d’inspection des maisons remises en vente.

2. Les maisons neuves “clé-sur-porte” construites à la chaine (建売 taté-uri) ne sont pas faites pour durer: construites “à la va-vite” avec des matériaux bon marché. On dit qu’une maison de 30 ans ne vaut plus rien au Japon: on ne peut compter que le prix du terrain. (Il y a bien sûr des exceptions: j’ai visité ces derniers-temps une maison traditionnelle japonaise, faite de bois de qualité qui malgré ses 25 ans était comme neuve et pourrait encore être habitée pendant plus de cent ans).

3. La maintenance des maisons ne fait pas partie de la culture au Japon: les gens habitent la maison, mais “oublient” qu’il faut parfois l’entretenir, la repeindre, réparer les murs ou la toiture, etc. Lorsqu’une maison est rénovée (les japonais utilise le terme “réforme” リフォーム), c’est presque toujours via une société spécialisée, rarement par les particuliers, ce qui allourdit les couts.

4. Les japonais aiment ce qui est neuf. Ca peut paraitre idiot, mais c’est vrai: les gens sont moins sensible au fait que le bâtiment a une histoire, et bien sûr, à cause des raisons énoncées au point 1, il est risqué d’acheter une maison ancienne (qui pourrait avoir des vices cachés). Et c’est accentué par les agents immobiliers, qui privilégient les constructions neuves.

5. Le “trou noir de l’immobilier” (merci à Alban pour le lien!). En gros: il y a une baisse de la demande (faible démographie) et une augmentation de l’offre de logements (neufs), conduisant à une chute des prix des biens immobiliers anciens.

Alors, dans cette situation, est-il possible d’acheter un bien immobilier sans qu’il perde de sa valeur? Cela n’a pas l’air gagné. (D’ailleurs ici, au Japon, les banques refusent de considérer la maison comme gage du prêt: il faut soit travailler pour une grosse entreprise, soit avoir une solide assurance-vie…)

La valeur d’un bien immobilier aux yeux des japonais est très liée aux facteurs suivants:

  • Accessibilité: distance de la gare la plus proche
  • Superficie: l’espace est apprécié (quoique beaucoup de japonais sont résolus à vivre dans un espace beaucoup plus étroit qu’en Europe)
  • Nouveauté: comme expliqué plus haut, le neuf est très apprécié

Or comme la superficie ne change pas, et la nouveauté se perd au fil des années, il reste l’accessibilité. Celle-ci ne change pas non plus me direz vous, à moins que… le quartier se développe, une nouvelle gare se construise (ou bien une petite gare existante prenne de l’importance), des écoles, des supermarchés se construisent. Mon idée est donc que la seule issue au problème de la perte de valeur de l’immobilier au Japon est de trouver les quartiers qui vont se développer. Acheter un bien à prix raisonable et l’entretenir au mieux, en misant sur l’expansion de la ville.

Notez que je ne suis qu’au début de mes recherches, donc si vous avez des info ou conseils, je suis preneur!

posted in Uncategorized | 8 Comments