19th juillet 2008

Acheter une maison au Japon? #3

posted in Family |
Maison japonaise
Maison japonaise

Loupé de peu…

Dimanche passé, nous avons vu une maison qui nous plaisait vraiment: située un peu loin de la gare certes, mais avec un terrain de plus de 70 tsubo (soit 233 m2), le bâtiment faisant (sur deux étages) environ 165 m2. Bref, des proportions gigantesques pour une maison japonaise. Jardin ombragé, garage sous-terrain, grande terrasse, quartier résidentiel calme, parc à deux pas, école pas loin. Et en plus, un style intérieur vraiment particulier pour une maison japonaise: outre la salle-à-manger et les chambres en plancher, le living est en marbre! Les portes, fenêtres etc. sont de style plutôt européen, en tout cas pas japonais pour un sou. Une washitsu, quand même, mais curieusement pas très japonaise. Inutile de vous dire que nous avons flashé. Mais…

Maison japonaise
Maison japonaise

L’agent immobilier nous a prévenu qu’un autre acheteur était déjà sur le coup, et… qu’il devait signer l’acte mardi, soit 2 jours plus tard. Pas grand chose à faire, nous dit-il, si ce n’est poser une option, en proposant le prix plein, et en espérant que le premier acheteur offre moins (car vu le nombre d’intermédiaires, il est difficile de savoir ce que chaque acheteur propose). C’est donc ce que nous avons fait, sans trop espérer. Mais voilà que…

Mardi, notre agent immobilier nous téléphone pour nous dire que l’acte n’a pas été signé, et pour nous demander nos disponibilités les jours prochains. Autant vous dire, nous y avons cru. L’espace de deux jours. Malheureusement, jeudi, l’on nous annonce que l’acte est signé, la maison est vendue… Que s’est-il passé? Nous ne le saurons probablement pas, mais il est possible que la loi de l’offre et de la demande ait joué, et que notre offre aura permis au vendeur d’exiger le prix plein du premier acheteur. Ce que celui-ci aura accepté, car la maison lui plaisait vraiment.

Voilà. Je suis presque sûr que nous ne trouverons pas une autre maison comme celle-ci, car elle était vraiment particulière. Mais je pense que nous trouverons « chaussure à notre pied », en temps voulu. Une chose est sûre: nous avons eu devant les yeux une affaire qui nous fera porter un regard différent sur les maisons que nous verrons dans le futur.

This entry was posted on samedi, juillet 19th, 2008 at %H:%M and is filed under Family. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0 feed. Both comments and pings are currently closed.