31st décembre 2007

Rétrospective et bonnes résolutions

L’heure du passage d’année va bientôt sonner, il est temps de faire une petite rétrospective (on est agile ou on ne l’est pas)!

Cela va bientôt faire un an que j’ai commencé ce blog, et voici quelques statistiques:

  • WordPress dit:
    There are currently 38 posts and 374 comments, contained within 12 categories and 44 tags.
    Akismet has protected your site from 8,466 spam comments.
  • Google analytics dit:
    20,182 Visits (33,956 Pageviews)
    Avg. Time on Site 00:01:39
  • Technorati dit:
    Authority 53

Voilà quoi, c’est un p’tit blog perso, et le nombre de visites et de commentaires ont sûrement été boostés par mon plugin pour WordPress, Flexible Upload.

Allez, l’année prochaine, j’essaie de poster 2x par semaine. Objectif: 100 posts en 2008!

Pour mon site Japonophile.com par contre, pas de nouvel article cette année. Japonophile aurait-il fait son temps? Il fait pourtant davantage de visites que mon blog, et j’ai bien des idées de sujets à ajouter. Mais cela fait maintenant plus de 6 ans que je vis au Japon, et j’ai l’impression que je suis devenu trop habitué à la culture japonaise, et que les différences ou bizarreries me frappent moins. Je me rappelle mes deux premières années où chaque jour m’apportait une nouvelle découverte, un nouvel étonnement. Aujourd’hui, les choses sont différentes. Peut-être devrais-je donc réenvisager la manière dont je présente le Japon. Mon « modèle », ou plutôt, ce à quoi j’aurais voulu arriver pour Japonophile.com, est « Comme ça du Japon ». Ce site regorge d’articles bilingues (Français-Japonais, et plus récemment aussi en Anglais), qui sont aussi agréables à lire pour les japonais que pour les français. (Notez que depuis quelques mois, les mises à jour sont plus rares… l’auteur est-il plus occupé depuis son déménagement à Tokyo?)

Quoi qu’il en soit, je cherche la bonne façon de continuer ce site, et éventuellement de lui faire prendre une nouvelle tournure. Vos conseils sont les bienvenus!

Sur ce, je souhaite à tous mes lecteurs et lectrices, une Bonne Année 2008!

posted in Myself | 4 Comments

29th décembre 2007

Veuillez vous reposer

Quand j’ai commencé à travailler dans cette compagnie au Japon, j’ai été supris lorsque toutes les lumières se sont éteintes a midi pile, pour se rallumer 1 heure plus tard, à la fin de la pause de midi. Mais ce n’est rien:

Voilà qu’à partir d’aujourd’hui, une petite cloche se met à sonner (ça me rappelle l’école), et une voix enregistrée annonce quelque chose comme ça: « en préparation au travail de l’après midi, veuillez bien vous reposer pendant la pause de midi; les lumières s’éteingnent automatiquement, merci de votre coopération et bon repos ». Non mais, y nous prennent vraiment pour des gamins… C’est fou! Outre cela, ce petit cinéma m’inquiète pour deux raisons.

La première: les japonais sont tellement workaholic (je ne connais pas l’équivalent en Français), qu’ils sont incapables de décider de prendre leur pause. C’est vrai, j’en connais plus d’un parmi mes collègues qui ne prendraient pas ou peu de pause s’il n’y étaient pas contraints (et encore, il est possible de travailler dans le noir…). C’est comme l’invention des « yûkyû shutoku suishin-bi » 有給取得推進日 = « jours de congés conseillés »: On propose gentiment aux gens de prendre congé ce jour-là, comme ça ils ne seront pas tout seuls à prendre congé (une hantise japonaise), et ils ne devront pas chercher d’excuse (et sinon, de toute façon, ils ne prendraient pas congé du tout).

La deuxième chose qui m’inquiète est que les gens deviennent de véritables petits automates, sans volonté ou capacité de jugement. On doit leur dire ce qu’il doivent faire, même pour les choses essentielles, comme se reposer. Mon épouse me racontait l’autre jour que dans l’éducation d’un enfant, il est important de ne pas toujours adopter le ton impératif: « fais ci, ne fais pas ça », car cela enlève à l’enfant sa liberté et l’empêche d’apprendre à discerner lui/elle-même ce qui est bon pour lui/elle. C’est frappant comme on peut se complaire dans un petit monde où il y a toujours quelqu’un pour nous dire ce que nous devons faire.

Evoluons, bon sang: laissez-nous prendre notre pause de midi quand on veut, comme des grands!

posted in Opinion | 2 Comments

27th décembre 2007

Maisonnette en bois pour enfants – Wooden house for children

Here is how I built a little wooden house for my daughter.

First of all, (as on says preparation accounts for 90% of the success), here are the plans:

Voici comment j’ai fabriqué une maisonnette en bois pour ma fille.

Tout d’abord, (comme Patrice me le rappelait, la préparation c’est 90% du succès), les plans:

Plan 1Plan 2Plan 3

You will need / Vous aurez besoin de

Materiaux

  • pine boards / planches de pin:
    • 1820 x 285 x 19 mm    (x1)
    • 910 x 235 x 19 mm    (x4)
    • 1820 x 235 x 19 mm    (x1)
    • 1820 x 140 x 19 mm    (x2)
  • battens / des lattes : 1820 x 30 x 14 mm    (x2)
  • bars / des barres : 910 x 32 ∅ mm    (x4)
  • screws / des vis : ~30 x 1.2 ∅ mm    (x30)
  • dowels / des chevilles de bois : 6-8 mm    (x30)
  • sandpaper / du papier de verre

Step 1 : Cut the wood / Etape 1 : Découper le bois

LinteauI took it easy: I asked the shop to cut the planks to the right size, and even to cut the complicated shape of the lintel. They cut it for me and it was ready the next day. I also asked them to make the holes for the bars: 32 mm diameter (I marked myself the center of each hole, to make sure they were where I wanted).

Je ne me suis pas crevé: j’ai demandé au magasin de me couper les planches à la taille désirée, et j’ai même demandé la découpe de la forme compliquée du linteau. Ils m’ont tout coupé et c’était prêt le lendemain. Je leur ai aussi demandé de me percer des trous pour les barres: 32 mm de diamètre (j’ai marqué moi-même le centre des trous pour être sûr qu’ils soient où je voulais).

Step 2 : Sanding / Etape 2 : Ponçage

PoncageNext, I sanded all the pieces, to make the edges smooth. This is a bit of work, but it necessary if you don’t want your child hurt (by splinters), and it is worth the effort: the whole house will look smooth and nice.

Ensuite, j’ai poncé toutes les pièces pour rendre les bords lisse. Cela représente un certain travail, mais c’est nécessaire pour éviter que l’enfant se blesse (avec les échardes), et cela en vaut la peine: le tout sera lisse et agréable.

Step 3 : Assembling the shelves / Etape 3 : Montage des étagères

Montage des etageresAs you can see, the structure of this house is mainly made of two shelves, which are simply connected by two lintels. Therefore, I first assembled these two shelves, which are « stand-alone ». They are made of two vertical boards connected by a horizontal board of the same width at 30 cm from the ground, and by a narrower board at 60 cm. The lower shelf is consolidated with another board, and by a batten fixed on the diagonal, to make the whole structure more solid.

Comme vous l’aurez remarqué, la structure de la maison est essentiellement faite de deux étagères simplement connectées par deux linteaux. Ce sont donc ces deux étagères que j’ai d’abord assemblées, qui sont sont indépendantes l’une de l’autre. Elles sont faites de deux plaques verticales reliées par une plaque horizontale de même largeur à 30 cm du sol, et par une plaque plus étroite a 60 cm. La planche du bas est consolidée par une autre planche à l’arrière, et par une latte fixée diagonalement, pour rendre la structure plus solide.

ChevillesI used wooden dowels to assemble most boards: first mark the exact position of each dowel on both parts to be assembled; open a hole just a little bit narrower than the dowels diameter; put a little glue and bring all parts together. It was not so complicated, but the most important is to be very precise when making the holes.

J’ai utilisé des chevilles de bois pour assembler la plupart des planches: marquer d’abord l’emplacement exact de chaque cheville sur les deux parties à assembler; percer un trou légèrement plus étroit que le diamètre de la cheville; poser un point de colle et mettre les pièces ensemble. Ce n’était pas trop compliqué, mais le plus important est d’être très précis au moment de marquer et de percer les trous.

Step 4 : Fixing the lintels / Etape 4 : Fixation des linteaux

Next, I fixed the lintels to link the two shelves together. Here again, I used dowels rather than screws.

Ensuite, j’ai fixé les linteaux pour relier les deux étagères. Ici encore, j’ai utilisé des chevilles plutôt que des vis.

Chevilles pour fixer le linteauFixation du linteau

Step 5 : The roof / Etape 5 : Le toit

Well, there is not much roof: the idea is to cover the house with a linen (preferably made of organic cotton), so I just linked front and rear sides with four bars. They are not fixed in any way, just inserted in the holes which are very tight (I had to sand the inner part a little bit to fit the bars).

Enfin, il n’y a pas vraiment de toit: l’idée est de couvrir la maison d’une toile (de préférence faite de cotton biologique), donc j’ai simplement relié l’avant et l’arrière avec quatre barres. Elles ne sont pas fixées, simplement insérées dans des trous qui sont très étroits (j’ai du poncer un peu l’intérieur des trous pour arriver à insérer les barres).

The result / Le résultat

Le resultat

Here it is. If you make this house for your children (or adapt it), or if you have other ideas, I’d be happy to hear from you!

Et voilà. Si vous fabriquez cette maison pour vos enfants (ou si vous l’adaptez), ou si vous avez d’autres idées, faites-moi signe!

posted in Hobby | 3 Comments

9th novembre 2007

Flock, the Social Web Browser

Have you ever thought about a browser that would allow you to follow Twitter, Facebook, Flickr, Youtube, … and even post to your blog instantly?

Flock, the Social Web BrowserWell, you were probably dreaming about Flock.  I just discovered it and it looks very nice, with all (not exactly all, but most) SNS integrated.  The twitter and media sidebars are very cool, and it has all other features a modern browser offers.

Isn’t this beautiful?

Blogged with Flock

posted in Tips | 2 Comments

4th novembre 2007

PHP vs ASP.NET

I just had a very interesting exchange with a friend of mine about which web technology to adopt. We were mainly comparing PHP and ASP.NET (leaving JSP, Ruby etc aside for now).

If we were to develop a medium/large size website, which technology should we choose? The interesting thing was our different backgrounds: we both studied computer engineering and learned programming at school on Unix-like systems, but after that, my friend mainly developed on Windows using Microsoft development tools, and I continued developing in Unix (actually more Linux). While his main tool is Microsoft Visual Studio, mine would be Eclipse or even… vi(m)! We really didn’t want to argue on this, so we tried to list « objective » differences and compare the pros and cons of ASP an PHP.

So we came up with general statements found randomly on the web:

  • PHP: platform independent, open-source, fast (performance), widely used, suited for small websites, MVC not well separated except when using a good framework
  • ASP: Microsoft, closed-source ;), maybe heavier than PHP but suited for large websites, good framework to separate view from model

At this point, none of us was able to say that one technology is « better » than the other.

Being used to open-source software and DIY solutions, I know PHP and have never touched ASP.NET. As for my friend, he thinks that having to type commands in a terminal is « pre-historic » and shouldn’t be needed anymore: You should be able to create your interactive website, connect to the database etc just by a few mouse clicks. And he showed me how Microsoft Visual Studio allows this. On the other hand, PHP does not have one framework like ASP.NET, it has many (I talked about Tigermouse recently, but there seem to be more mature frameworks like Symfony etc). You need to choose your framework, choose your IDE also. Can Zend Studio compete with MSVS? As far as I know, PHP does not have one simple, unified development environment, which seems to be the biggest difference between ASP.NET and PHP.

I will remain a fan of PHP and open-source solutions. But this discussion with my friend made me wonder the following: When you want to quickly develop a large application with a short time-to-market, are open-source solutions performant enough? Or are they only for the people who « have time »? The following is an excerpt of the MySQL website download page:

MySQL Downloads
MySQL Downloads

So to use open-source free products, I need time + experience, which is worth a lot of money I think.

posted in Software | Comments Off on PHP vs ASP.NET

31st octobre 2007

ScrumMaster training in Tokyo

I just attended an excellent training about SCRUM, the Certified ScrumMaster training in Tokyo. And this happens to be the first training given in Japan by the SCRUM Alliance.

The coach, Bas Vodde, told us what makes SCRUM special with respect to traditional development methods (aka waterfall), by explaining us the basic concepts underlying SCRUM. The concise SCRUM Primer, compiled by Pete Deemer and Gabrielle Benefield, is an excellent introduction.

But not only did Bas explain us how SCRUM is supposed to work, he also answered lot of practical questions such as: « how to address skeptical team or management? », « can SCRUM be applied in projects involving hardware development? », « how to handle regression testing? », etc.

Although the « rules » of SCRUM are very simple: self-managing team, potentially shippable product increment delivered in time-boxed iterations (SPRINT), customer-centric backlog driving development, inspect/adapt cycles with transparency, etc. … SCRUM seems very challenging to me if you want to implement it correctly. Because we (and our companies) are simply not used (yet) to think that way. We « like » to have managers telling people what they need to do (rather than encouraging self-management), and we always tend to go back to our old « waterfall » thinking which is really in the way to make SCRUM successful.

So what’s next? Talk about SCRUM and Agile methodologies. Get people know more about it. Start actually using SCRUM in some (pilot) project in our company. I’m really looking forward to see all this happen!

posted in Software | Comments Off on ScrumMaster training in Tokyo

27th octobre 2007

Webapps for Project Management

Recently, I tried two web applications which I’d like to briefly review.

Mindomo logoThe first one is Mindomo http://mindomo.com/ A very neat tool, which allows you to write mind maps. Try to dump the content of your brain in a Word document, it doesn’t work 😉 Try to write a mind map, there’s still a gap with what you think, but it is closer to what you (think you) are thinking… Mindomo is an excellent example of a RIA, with an easy to use interface and some pretty features (like map sharing). And it’s free….. at least for up to 7 maps (that’s obviously a big limitation…)

Teamwork Project logoAbout the other webapp I’d like to present, I’m a little less enthousiast. I am talking about teamwork project http://twproject.com/. This one has a different purpose, it is an integrated tool suite for project management. There is a downloadable version, which I didn’t try, so I am only talking about the online version. First the pros: the tools has plenty of features, including task scheduling, team communication, issue management, project overview, etc. And they say it integrates with SCRUM (to create project and sprint backlogs), but the wizard does not seem to be available in the online version (?). However, the main problem I see with this tool: it’s too slow!! (again, I’m speaking of the online version). It is not responsive (no Ajax out there? too many page refresh) and the number of clicks needed to perform simple things (e.g. add a task) is too high. Otherwise, I’d really have loved this tool…

Do you know any online project management tool you would recommend?

posted in Software | 3 Comments

19th octobre 2007

ZA entrepreneur

Cool book (in Japanese) about entrepreneurship:

起業について、面白い本をご紹介します。「やってみるからすべては始まる」・・・これはちょっとLoicの話に似ていると気がします。

posted in Books | Comments Off on ZA entrepreneur

19th octobre 2007

My first video on Seesmic

J’ai l’extrême honneur de faire partie des quelques (150 pour le moment?) pre-alpha testers de Seesmic.

Alors voilà, il faut se lancer. Un petit bonjour pour commencer.

Je suis curieux de voir l’évolution de Seesmic. C’est vrai que Loic est vraiment un « motiveur de foules ». Comme le disait un seesmixer(?), « a priori, je ne suis pas un video-blogger, mais je pourrais le devenir » (comme Patrice, tu n’es pas sur Seesmic, toi??) Et je me demande le genre de gens qui utiliseront Seesmic… Quelle tranche d’âge, quelle occupation principale?

Il y a encore pas mal de bugs (comme par exemple: impossible de sauver mes settings, ma photo etc), mais bon, c’est une pre-alpha.

Au fait, quel est le business model de Seesmic?? Loic, je suis sûr que tu y as longuement réfléchi, et pourtant jusqu’ici, tu n’as pas abordé le sujet…

posted in Uncategorized | 7 Comments

16th octobre 2007

Smart developers

Aujourd’hui, je visitais le site tout nouveau de Seesmic (nouvelle boite lancée par Loic Le Meur il y a quelques jours à peine). Comme je n’ai pas encore de clé d’invitation, ce n’est pas très intéressant… Mais comme le design est sympa, je me demandais quelle techno ils utilisent.

Que fait-on dans ce cas-là? Menu « View » > « Page Source » de mon browser, évidemment (on est geek ou on ne l’est pas). Quelle ne fut pas ma surprise, en découvrant les quelques premières lignes du code HTML:

<html lang="en">

<!--
Smart developers always View Source.

This application was built using Adobe Flex, an open source framework
for building rich Internet applications that get delivered via the
Flash Player or to desktops via Adobe AIR.

Learn more about Flex at http://flex.org
// -->

...

« Smart developers always View Source« … Excellent!! Ca m’a fait bien rire 😉 Mais c’est bien, car je n’ai pas du chercher longtemps pour obtenir la réponse à ma question.

Je n’ai donc pas tardé à aller voir le site de http://www.flex.org. Et je dois dire que les applis qu’ils montrent dans leur show-case sont vraiment cool. Voir maintenant, étant donné que je ne connais pas du tout Flash, la difficulté de créer une petite appli. Je commence à penser qu’Ajax n’est sans doute pas suffisant si on veut faire quelque chose d’un peu « graphique ». La plupart des webapp qui offrent une GUI un peu raffinées semblent en effet utiliser Flash. Je pense a http://www.geni.com par exemple, pour l’affichage d’un arbre généalogique. Il semble par ailleurs que Yahoo! Maps utilise justement Flex. Sinon, il y a aussi Silverlight (de Micro$oft)…

posted in Software | 5 Comments